COVID-19 : Mesures de sécurité. En savoir plus

418 661.9223

  • plus

A + A -

Avis de décès

Recherche de l'avis

Filtre par nom

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Liste

Lemieux, Jean-Claude

1941 - 2021

Au Centre d’hébergement du Fargy, le 4 janvier 2021, à l’âge de 79 ans, est décédé monsieur Jean-Claude Lemieux, fils de feu de madame Béatrice Bouchard et monsieur Georges-Émile Lemieux. Il demeurait à Québec, secteur Cap-Rouge.

Monsieur Lemieux laisse dans le deuil ses filles : Annick et Catherine (Frédéric Bouchard) ; sa sœur Lise (Justin Dallaire) ; son frère Guy (Carole) ; ses précieux amis Joël Raiffaud (Yolande) et Marc Lebel (Francine) ainsi que plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines et ami(e)s.

Un chaleureux remerciement au personnel du 2e étage du Centre d’hébergement du Fargy pour leur dévouement et leur humanité.

Avec cette pandémie qui bouleverse nos vies, il n’y aura pas pour le moment de cérémonie formelle. Par contre, dès que la situation permettra de nous rapprocher, de nous donner la main et de se faire un câlin: un petit rassemblement nous permettra de nous retrouver afin de célébrer la vie de Jean-Claude.

Il a été confié à la maison

 WILBROD ROBERT

« Une maison familiale »

738, avenue Royale

Québec (Beauport)

G1E 1Z4

Toute marque de sympathie peut se traduire par un don à la Société Alzheimer de Québec, 1040, avenue Belvédère, bureau 201, Québec, Qc, G1S 3G3 www.societealzheimerdequebec.com  

 Pour renseignements : 418 661-9223

Entreprise membre de la Corporation des thanatologues du Québec

Écrire un message de condoléances


Pour des raisons de sécurité et afin d’éviter les messages non sollicités et générés par des logiciels malveillants (robots), nous vous prions de cocher à l'endroit approprié :

Francine Moreau

Dans ce moment difficile et en même temps de soulagement, il n'existe malheureusement aucun mot assez fort pour vous réconforter et effacer votre peine. Les étapes avec lesquelles vous avez cheminé.e.s dans l'accompagnement de l'être cher ces dernières années ont été difficiles pour vos familles. Vous avez eu le privilège de faire partis de sa vie, aujourd'hui, il est dans vos cœurs et dans vos pensées. Maintenant il faut laisser le temps au temps… Ma maman et moi vous offrons nos condoléances. Elle était sa voisine de palier à Cap-Rouge, celle qui a gardé quelques minutes, l’un des chiens lors de l’une des visites à la résidence. Un gros câlin de réconfort à toute la famille.

Nathalie Fitzback

C est avec tristesse que j apprends le décès de votre père , Mes plus sincères condoléances a vous tous, Ce fût un privilège de prendre soins de lui durand les deux dernières années.., je n oublierai jamais ce charmant jeune homme... Comme j avais l habitude de l appelé. Paix a votre âme. Monsieur Tremblay



Bon courage. De tous les membres du manoir de la riviere

Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Je souhaite vous offrir mes plus sincères condoléances.
Mes pensées vous accompagnent en cette période difficile.

Respectueusement,

Geneviève

Rémi Boudreault

C'est avec émotion que j'apprends cette très triste nouvelle et je tiens à vous assurer que nous partageons votre peine.
Avec toute notre affection
Carole Chartrand et Rémi

Suzanne Guy Plante

Nous sommes très attristés par ce décès et nous partageons la douleur que vous ressentez aujourd'hui. Nos meilleures pensées et nos prières vous accompagnent.
Nos sincères condoléances à Catherine et Annick et aux proches de la famille de Jean-Claude. Nous gardons un excellent souvenir
d’un ami apprécié avec qui nous avons partagé de nombreux
moments agréables.

Rémi Boudreault

C'est avec émotion que j'apprends cette très triste nouvelle et je tiens à vous assurer que nous partageons votre peine.
Avec toute notre affection
Carole Chartrand et Rémi

Brigitte Kuersteiner

Prenant part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances, à toi Catherine, ainsi qu’à toi Annick et à toute votre famille.
« Anecdote » Je me souviens très bien de Jean-Claude, je me demandais si il pouvait peut-être être un espion. Il m’impressionnait
beaucoup!

Yolande Lacourt

La dernière fois que je t'ai vu, en entrant dans ta chambre un joli bouquet de fleurs à la main, je ne me doutais pas qu'il serait le symbole d'un adieu.
Je te souhaite ,là où tu es, d'être heureux, de ce bonheur qu'on rêve :profond, inaltérable, et qu'on cherche toute une vie en tout lieu afin que tu puisses t'abreuver sans trêve à la source de la paix.
Merci pour toutes ces années d'amitié et de fraternité, tu nous manqueras beaucoup.
Annick, Catherine, je vous offre toute ma compassion et mes sincères condoléances.

Raiffaud

La dernière fois que je t'ai vu ,en entrant dans ta chambre un joli bouquet de fleurs à la main, je ne me doutais pas qu'il serait le symbole d'un adieu.Je te souhaite là ou tu es d'être heureux de ce bonheur qu'on rêve ,profond, inaltérable, et qu'on cherche toute une vie en tout lieu, et que tu puisses t'abreuver sans trêve à la source de la paix.
Merci pour toutes ces années d'amitié et de fraternité ,tu nous manqueras beaucoup.
Annick ,Catherine, je vous offre toute ma compassion et mes sincères condoléances.

Josette Pelletier

J’ai eu le plaisir de travailler près de 30 ans avec Jean-Claude. Je garde le souvenir d’un visionnaire. Sous des dehors un peu bourru, Jean-Claude cachait une grande sensibilité. En fait, il y avait deux Jean-Claude, le gestionnaire froid et rationnel et l’autre Jean-Claude que nous avions l’occasion de découvrir lors des pauses. Grand buveur de café, je le vois encore s’appuyer sur un des classeurs pour parler de tout et de rien, laissant échapper quelques confidences. Fin observateur des comportements humains, il aimait bien rigoler des travers de chacun mais ce n’était jamais bien méchant.

À Annick et Catherine, j’offre mes plus sincères condoléances.

Sylvia Kuersteiner

Chères Annick, Catherine et Charlotte,

C'est avec beaucoup de tristesse que je reçois cette triste nouvelle. Je n'oublierai jamais nos moments précieux à faire du ballet jazz sur Ziggy et la musique de Plamondon... Les moments de Jean-Claude sur son CB si intriguant.. Paix à son âme et à Charlotte, votre mère, femme si intense et amoureuse de votre père.

Condoléances,

Sylvia Kuersteiner

frédéric bouchard

Quand je suis rentré dans ta vie, la maladie avait déjà commencé à te faire souffrir. Tu le cachais très bien, si bien que je finissais par l’oublier de temps à autre. C’est lorsque ton ciel bleuissait que j’ai pu te rencontrer et connaître le vrai Jean-Claude. Le perspicace qui sait lire les gens, le JC plein d’humour cinglant, le JC présent qui écoute pour vrai, cet homme digne, ouvert, honnête, bienveillant.

À chaque fois qu’on se rencontrait je sentais qu’il y avait un réel partage, que j’appréciais autant ta présence que tu appréciais la mienne. Je te racontais mes contrats, mes voyages et je te voyais curieux de détails pour mieux les imaginer et les apprécier. Et toujours les bons mots pour m’encourager, me confirmer ou me valider.

Je te remercie de ta profonde confiance, ta courtoisie, de ta décence. Elles ont vraiment allégées le chemin de ton accompagnement. Malgré tous les fulgurants défis, l’adversité que tu aies dû rencontrer, ta résilience et ton humanité m’ont aidé à mieux comprendre le lâcher prise et l’amour. J’estime que je suis privilégié d’avoir, non seulement pu t’accompagner, mais surtout, avoir pu partagé cette relation sincère. J’aurais aimé entrer dans ta vie plus tôt pour tout le plaisir qu’on aurait pu avoir ensemble. Mais je me console en pensant à toute l’intensité et la proximité de notre relation. Merci Jean Claude, tu ne me laisses que de beaux souvenirs. Tu as une belle place au chaud dans mon cœur. En toute amitié. Frédéric xx.

Jacques Dufour, Marthe Jobin

Annick et Catherine,

Nous tenons à vous offrir nos condoléances à l'occasion du décès de votre papa. Nous gardons de beaux souvenirs des moments passés avec lui. Les rires et les échanges amicaux étaient toujours au rendez-vous.

Vous avez été les premières gardiennes de notre cher fils. Nous vous en sommes tous les deux reconnaissants.

Jacques Dufour, Marthe Jobin

Guy Lemieux et Carole Parent

Chères Catherine et Annick,

Nous partageons votre peine et nous garderons toujours un souvenir rempli de tendresse en pensant à notre Jean-Claude. Il est maintenant en paix aux côtés de sa Béatrice adorée et les deux veillent sur vous.

Gros bisous.

Françoise Cantin

De très précieux souvenirs chanteront encore au-delà de ce triste départ.

À toute sa famille, à ses proches, mes pensées affectueuses vous accompagnent.
Françoise Cantin

Rejean Blais

Je suis bouleversé d'apprendre cette nouvelle. Jean-Claude a été mon patron au tout début de ma carrière au milieu des années 80 au Cégep de Ste-Foy. Il avait une vision de la technologie bien avant son temps...

Aurevoir Jean-Claude, repose en paix et mes sympathies à la famille.
Réjean Blais

Martin Durand

Merci JCL de m'avoir donné, deux fois plutôt qu'une, ma chance au Cégep de Sainte-Foy, comme technicien puis comme gestionnaire. Merci pour le support, les conseils et les pieds au cul, ça m'a fait grandir comme humain.

Merci pour les franches déconnades et dérapes, particulièrement du temps du trio infernal (avec Josette) du Foyer informatique. Ton humour m'a toujours rejoint. Merci pour les budgestifs mais ça il ne faut pas le dire trop fort ;-)

Merci pour les discussions sur ce que l'autre devrait lire "ensuite" et, surtout, salue San-Antonio de ma part !

Mes sympaties à Annick et Catherine ainsi qu'à sa famille.

¨Pierre Rochette

C'est avec émotion que j'apprends cette très triste nouvelle et je tiens à vous assurer que je partage votre peine. Avec toute mon affection.

mes sympathies a la famille

Pierre Rochette

Association des personnes retraitées du Cégep de Sainte-Foy

La nouvelle nous a touchés au plus haut point. Nous sommes près de vous par la pensée faute de ne pouvoir nous rendre aux funérailles. Avec toute notre affection.

Les membres de l'Association des personnes retraitées du Cégep de Sainte-Foy
a/s de Ginette Bélanger
présidente
2410 chemin Sainte-Foy,
C.P. 356
ginetteb2@videotron.ca

Joël Raiffaud

Cela aurait fait 50 ans cette année que nos chemins se sont croisés et que nous avions décidé de partager de beaux moments: pêche dans le nord, chasse à l'orignal au lac Édouard ,au chevreuil à Anticosti...que d'aventures, que de souvenirs exceptionnels ! Merci mon ami, mon frère.Grand lecteur ,tu m'as fait partager des centaines de livres et d'échanges fructueux sur nos champs d'intérêts communs: la photo, l'informatique, les mots croisés et le Scrabble et même les bonnes recettes que nous dégustions une fois par mois avec notre ami Gaston que tu es allé rejoindre.
Tu es maintenant dans ce monde de rêves que tu aimais tant, tes filles ,ta raison de vivre, t'ont entouré de leur amour jusqu'au bout, chacune à leur façon.
Tu peux te reposer mon ami, mon frère, tu resteras présent dans nos coeurs. Sincères condoléances à tous ceux et celles affectés par ton départ.

Nadine Raiffaud

Jean-Claude fût un visage familier pour moi, étant le meilleur ami de mon père. Un peu comme un oncle. Il fût le compagnon et surtout le frère que mon père n'a jamais eu! Je les revoie partir complices, pour un voyage de pêche ou de chasse! Il y a eu les nombreux repas d'amis à la maison où parfois nous les enfants, pouvions nous rencontrer au sous-sol et parfaire nos déguisements ! T'en souviens-tu Catherine?Jean-Claude était toujours content de venir prendre un petit repas à la maison et il n'oubliait jamais d'apporter une rose à maman. Toujours galant, je le vois s'adresser à moi ou à ma mère : Bonjours belles dames! Jean-Claude laissera un grand trou dans nos coeur et il nous manquera! Toutes mes condoléances.

Nadine Raiffaud

Valérie lemieux

Bonsoir Catherine et Annick
C'est une belle photo de votre papa.
J'ai souvenir d'un homme discret intelligent et sensible. Puisse til reposer en paix. Je vous souhaite mes sincères condoléances et je serai des vôtres pour la cérémonie.
Bon voyage Jean Claudexxxx

Charlotte Langlois lemieux

À mes filles Annick et Catherine ainsi qu'à tous ceux et celles qui ont entouré Jean-Claude durant sa longue maladie, je leur dis merci du fond du coeur. Mes pensées les plus profondes voua accompagnent tous. Je garde au coeur mes meilleurs souvenirs durant ces 25 ans de vie commune.

Haut de la page