COVID-19 : Mesures de sécurité. En savoir plus

418 661.9223

  • plus

A + A -

Avis de décès

Recherche de l'avis

Filtre par nom

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Liste

Fortin, Suzanne

1954-2019

À l’Hôpital de St-Jérôme, le 28 décembre 2019, à l’âge de 65 ans, est décédée madame Suzanne Fortin, épouse de monsieur Bruno Taquois. Elle était la fille de feu monsieur Henri Fortin et de feu madame Antoinette Lamontagne Elle demeurait à Saint-Hippolyte.

La famille vous accueillera le vendredi 17 janvier de 13h00 à 15h pour un moment de partage au centre commémoratif

 

WILBROD ROBERT

« Une maison familiale »

738, ave Royale

Québec (Beauport)

G1E 1Z4

 

Madame Fortin laisse dans le deuil son époux monsieur Bruno Taquois; son fils Alexandre; sa sœur Johanne (feu Réal Duchesne); ses neveux et nièces: Tommy, Adam, Laurie et Dominique ainsi que plusieurs cousins, cousines et ami(e)s.

Pour renseignements : 418 661-9223

Entreprise membre de la Corporation des thanatologues du Québec

Écrire un message de condoléances


Pour des raisons de sécurité et afin d’éviter les messages non sollicités et générés par des logiciels malveillants (robots), nous vous prions de cocher à l'endroit approprié :

Francine Frenette

Beaucoup de bons souvenirs avec Suzanne et Johanne. Mes sympathies à son mari et à Johanne. Je suis la fille de Alphonse et Françoise Gagné, cousine de Henri, fille de Alberny.

Françoise Lamontagne

À Alexandre et Johanne
Mes sympathies pour la perte d’une mère, d’une sœur.
Sa cousine Françoise Lamontagne et sa famille

Claude Legendre

La nouvelle nous a touchées au plus haut point. Brigitte Lippens et moi Claude Legendre, souhaitons exprimer nos sincères condoléances à Alexandre et aux membres de la famille de Suzanne, ainsi qu'à Bruno (qui m'a chaleureusement accueillie en Normandie). Suzanne, Brigitte et moi avons partagé de nombreux moments de bonheur, de doute, de questionnement, et parfois de joyeuse folie, pendant nos premières années de mère. Nous avons eu beaucoup de plaisir et l'amitié était palpable dans tous nos échanges et à toutes nos rencontres. Nous ne pouvons nous rendre à Québec vendredi, mais nous tenions à exprimer notre désarroi et notre peine quand nous avons appris la nouvelle et nos plus sincères condoléances à Alexandre et la famille. Claude Legendre et Brigitte Lippens

Haut de la page